top of page
Rechercher

Le champ de fleur, le ballon ou les mains ? Qu'est-ce qui vous aide à respirer ?

A priori vous savez déjà que respirer est vital.

Il est peut-être même inutile que je vous explique le principe de respiration et ses bienfaits.

Cela dit, une piqûre de rappel peut être intéressante.


Le processus de la respiration :

Initialement, nous respirions de manière abdominale. Il suffit de regarder un bébé pour s'apercevoir qu'il respire en gonflant et dégonflant sont ventre tout à fait spontanément.

En effet, il s'agit bien de notre respiration physiologique basale.

A l'inspire, les poumons se remplissent, en 3 dimensions, la cage thoracique s'ouvre devant et sur les côtés et le diaphragme (sorte de coupelle qui fait frontière entre ladite cage thoracique et l'abdomen) s'abaisse, délogeant les viscères et le ventre en les poussant en avant.

A l'expire, les poumons se vident, la cage thoracique se dépose et le diaphragme remonte et le ventre retrouve sa place.

De cette manière, le muscle diaphragmatique reste souple et la capacité respiratoire est pleinement utilisée.


Avec le temps, la posture debout, le stress, l'activité physique, les codes esthétiques, l'absence d'attention portée à ce mouvement réflexe, la respiration devient thoracique, voire scapulaire quand le stress ou la peur sont intenses et le muscles diaphragmatique se "raidit" en même temps que la capacité respiratoire faibli.


Les avantages de la respiration :

Ils sont nombreux, qu'ils soient

  • Physiologiques :

    • Oxygénation du sang : nécessaire pour produire de l'énergie par le biais du métabolisme cellulaire.

    • Élimination du dioxyde de carbone (CO2) : un déchet produit par les cellules lors de la production d'énergie.

    • Régulation de l'équilibre acido-basique : maintien du pH du sang dans une plage optimale.


  • Psychologiques et émotionnels :

    • Gestion du stress et de l'anxiété : Une respiration lente et profonde active le système nerveux parasympathique, qui induit un état de relaxation et de calme.

    • Amélioration de la concentration et de la clarté mentale : Une bonne oxygénation du cerveau favorise la concentration et la lucidité.

    • Régulation des émotions : La respiration consciente peut aider à mieux gérer les émotions en apportant un ancrage et une stabilité émotionnelle.

  • Physiques :

    • Amélioration de la fonction cardiaque : Une respiration contrôlée et profonde peut aider à améliorer la variabilité de la fréquence cardiaque, ce qui est bénéfique pour la santé cardiovasculaire.

    • Renforcement du système immunitaire : Une bonne oxygénation et une respiration efficace peuvent contribuer à un système immunitaire plus robuste.

    • Soulagement des douleurs : La respiration profonde et consciente peut aider à réduire la perception de la douleur en libérant des endorphines.


Comment respirer avec le ventre quand on n'a pas l'habitude ?

Je vous propose de commencer allongé.e car le corps peut alors pleinement se relâcher.

Si non, essayez plutôt debout, cette posture à l'avantage de ne pas créer de blocage en vous gardant droit.e et aligné.e.


Bien, ensuite vous pouvez simplement placer vos mains sur le "HARA" (cette zone ce situe sous le nombril, plus précisément en posant la pointe de vos pouces sur le nombril et l'aplat de vos mains, doigts serrés vers le pubis, ce qui dessine un petit triangle vers le bas).

Positionnées là, vos mains vous servent de témoins pour sentir votre ventre gonfler et dégonfler.

A présent, soufflez par la bouche tout l'air de vous poumons tout doucement, comme dans une paille, et sentez votre ventre se creuser.

A la fin de l'expire, inspirez par le nez, et sentez sous vos mains, votre ventre qui gonfle spontanément.

Vous avez alors enclenché une respiration abdominale qu'il convient de faire avec le nez à l'inspire comme à l'expire.


Si vous pensez en image comme la plupart des gens, imaginez alors qu'à l'inspire votre ventre gonfle comme un ballon et qu'il se dégonfle à l'expire.


Vous pouvez même aller plus loin dans l'imagerie en vous imaginant dans un champ de fleurs au printemps avec l'air qui caresse votre visage et le soleil qui réchauffe agréablement votre peau.


Si ces premiers exemples vous ont parlé et vous donne envie de découvrir d'autres façons de respirer, d'autres techniques bienfaisantes et que vous souhaitez expérimenter les bienfaits de ces outils, je vous invite à les découvrir lors d'une séance, qu'elle soit individuelle, en ligne, au cabinet ou en groupe !




Autres techniques de respiration à découvrir en séances :
  • Respiration alternée : Utilisée pour équilibrer les hémisphères cérébraux et calmer l'esprit

  • Respiration rythmée : En cohérence cardiaque, une pratique courante est de respirer à un rythme de 6 respirations par minute, ce qui aide à synchroniser le rythme cardiaque avec le rythme respiratoire.

  • Respiration à 4 temps : pratique préférée de mes clients qui souffrent de troubles du sommeil.


En résumé, la respiration est une fonction essentielle qui soutient non seulement notre survie physiologique mais aussi notre bien-être mental et émotionnel.

Apprenez la respiration consciente pour améliorer votre santé globale et votre qualité de vie avec la sophrologie.





19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page